Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
guides-composteurs-bievre.over-blog.com

A propos... du sureau noir

7 Juin 2015 , Rédigé par Robert Thivolle Publié dans #nos conseils

arbuste de sureau noir (sambucus nigra)

Cet arbuste (sambucus nigra) à branches creuses et souvent courbées peut mesurer jusqu'à 8 mètres et vivre plus de 100 ans. Il est de croissance rapide surtout dans les sols fertiles et frais. C'est une essence de lumière ou de demi-ombre dite héliophile (du grec : hélios = soleil et philos = amis). On n'en trouvera donc pratiquement pas au cœur de la forêt mais plus facilement en lisière de bois, et communément dans les haies ou sur les berges des cours d'eau, aux abords des habitations, dans les friches ou les remblais.

Risque de confusion :

- le sureau noir peut être confondu avec le sureau yèble,(sambucus ébulus) dont les baies peuvent être toxiques (diarrhées sévères et vomissements)

- le sureau yèble est une vivace herbacée qui disparaît en hiver, le sureau noir est un arbuste ligneux

- la floraison de l' yèble est plus tardive de juillet à août alors que le noir fleurit en mai-juin

- le yèble tourne ses fruits vers le haut alors que sur le "noir" ils retombent vers le sol,

- le yèble ne dépasse pas 1,80 m de hauteur

Particularités du sureau noir (nigra) :

  • si on frotte ses feuilles dans nos mains, elles dégagent un parfum âcre et désagréable,
  • ses branches sont creuses, ce qui en fait un refuge de prédilection pour de nombreux insectes.
  • son feuillage dense et les nombreuses fourches qu'offrent ses branches en font un lieu de choix pour les oiseaux nicheurs
  • les fleurs attirent , en outre, quantité de butineurs : abeilles, mouches, papillons... et les baies font le régal de plus de 60 espèces d'oiseaux ( fauvettes des jardins, merles noirs, grives, rouges-gorges...)

Dès juin, le sureau noir donne naissance à de petites fleurs blanc -crème très parfumées ( elles ont reçu le titre de "vanille du pauvre" ) en forme d'ombelles et en juillet à des fruits ayant l'apparence de baies noires arrivant à maturité fin août.

Au jardin, les feuilles de sureau accélèrent la décomposition du compost et le purin de ces feuilles est utile en jardinage biologique pour combattre mildiou et pucerons ; il aurait en outre le pouvoir de repousser les petits rongeurs (souris, mulots et campagnols)

Faire macérer 1 kg de feuilles pendant quelques jours dans 10 litres d'eau de pluie ( 3 jours pour de l'engrais et 10 jours pour l'insecticide), puis filtrer ; arroser ou  pulvériser sur les plantes atteintes. (faire un essai au préalable)

Parasites :

- le champignon appelé "oreilles de Judas" se trouve souvent sur les vieilles branches du sureau noir ;

- le puceron noir du sureau, bien spécifique au sureau n'ira pas sur d'autres arbres , il effectue tout son cycle sur l'arbre, hivernant sur les racines sous forme d'œuf l'hiver. Au printemps, les adultes forment des manchons noirs sur les jeunes pousses ; ils sont souvent accompagnés de fourmis qui viennent profiter de leur miellat, leur assurant une protection en retour.

Les adultes accumulent la sambunigrine contenue dans les jeunes tiges , des feuilles et des fleurs et qui les protègent naturellement de certains prédateurs comme la coccinelle à sept points mais pas celle à deux points qui reste indifférente à cette toxine.

Ce petit arbre est connu depuis des siècles pour ses vertus médicinales et ses propriétés thérapeutiques (on se sert de son écorce, de ses feuilles , de ses fleurs et de ses baies), preuve en est des multiples surnoms dont on l'affuble et qui se passent de commentaires : le protecteur du foyer, l'arbre aux fées, le pharmacien de la maison, arbre-médecine, suzerain des ruines, prince des décombres......

En cuisine, ses fleurs sont très prisées pour confectionner les desserts, les beignets, les sorbets, d 'excellents vins et sirops,des tisanes rafraîchissantes, les pommes conservées sur un lit de fleurs de sureau séchées prennent un goût exotique d'ananas, ajouter des fleurs à la compote de pomme lui donne également ce goût d'ananas.

ses baies pour les confitures, le sirop, limonades, le rob (le concentré du jus des baies) pour le colorant alimentaire, les encres alimentaires servant à identifier les quartiers de viandes en boucherie.

Recette de la confiture de baies :

  • 1 kg de jus de baies de sureau noir (nigra)
  • 1 kg (ou moins) de sucre cristallisé
  • Egrapper les baies bien mûres et les écraser, les passer au chinois pour en extraire le jus.
  • Peser 1 kg de ce jus
  • Faire dissoudre le sucre dans un peu d'eau bouillante
  • Verser le jus de sureau et laisser bouillir 15 à 20 minutes
  • Ecumer et mettre en pots.

D'autres recettes (avec baies et fleurs) : www.vignes.be // www.jeanlmichelvideau.com // www.suite101.fr // www.jardins-et-ecotourisme.fr

(Informations prises sur wikipedia.org et univers-nature.com)

baies- ombelles-vieille branche- baies récoltées-sureau hièble-oreilles de Judas
baies- ombelles-vieille branche- baies récoltées-sureau hièble-oreilles de Judas
baies- ombelles-vieille branche- baies récoltées-sureau hièble-oreilles de Judas
baies- ombelles-vieille branche- baies récoltées-sureau hièble-oreilles de Judas
baies- ombelles-vieille branche- baies récoltées-sureau hièble-oreilles de Judas
baies- ombelles-vieille branche- baies récoltées-sureau hièble-oreilles de Judas

baies- ombelles-vieille branche- baies récoltées-sureau hièble-oreilles de Judas

Partager cet article

Commenter cet article